Spread the love

Vivre libre, heureux et aligné nécessite tout d’abord de prendre conscience de notre mode de vie. Qu’est-ce que cela signifie être libre, heureux et aligné ?

Je présenterai dans un prochain article les notions de liberté, de bonheur et d’alignement. Mais commençons par étudier quel est notre situation actuelle. Nous vivons pour la plupart d’entre nous dans une routine, des habitudes, des automatismes. Le métro, boulot, dodo est une notion à la base citadine mais qui s’applique à nombre d’entre nous. Cela sous-entend que notre vie est rythmée par un grand nombre de choses sur lesquelles nous n’avons pas de prises. Ou du moins que nous croyons ne pas avoir en avoir.

Au départ nous nous fixons des objectifs: construire une famille, avoir un emploi salarié bien payé qui éventuellement correspond le plus possible à nos attentes et être propriétaire de notre logement…

Mais est-ce vraiment cela dont nous avons besoin ? Ne devenons-nous pas prisonnier de ce modèle qui est montré en exemple et qui est érigé comme le graal à atteindre ?

Si nous y adhérons nous devenons prisonnier de notre vie. En effet lorsque nous achetons notre logement nous faisons un crédit qui souvent est proche du maximum de notre capacité d’emprunt. Nous devons donc nous efforcer d’avoir un bon emploi sûr et bien payé. Nous créons donc de fait une dépendance vis à vis de notre employeur. Et compte tenu du marché de l’emploi il est difficile pour une grande majorité de la population de changer facilement d’emploi. En conséquence nous devenons dépendant de notre employeur. Qui dit dépendance dit être serviable, voire corvéable dans certain cas. La peur du chômage nous forçant à accepter des conditions de plus en plus en difficiles. Cela se passe progressivement de façon insidieuse. Rappelez vous il y a 5 ans quelles étaient vos conditions et vos relations de travail ? Etaient-elles plus ou moins agréables, stressantes épanouissantes ? Je pense pour ma part qu’elles se sont fortement dégradées. Et que la peur du chômage augmentant cela risque encore de se détériorer dans les prochains temps.

Si notre liberté diminue notre niveau de bonheur risque de diminuer aussi en conséquence. En effet notre stress augmente. Les peurs sont constamment exacerbées par les informations, par l’environnement anxiogène lié à l’emploi, à la sécurité, aux mauvaises nouvelles auxquelles nous sommes constamment confrontées.

Nous sommes contraints de vivre avec une pression énorme qui pèse sur nous. D’un côté nos propres peurs pour subvenir à nos besoins et à ceux de nos proches. Nous avons du mal à faire des choix qui nous correspondent vraiment. Nous aspirons par moment à autre chose, à avoir plus de temps pour nous et nos proches. Mais cela semble tellement difficile ou improbable que nous nous résignons. Nous sommes frustrés et impuissants.

Nos aspirations profondes sont ainsi refoulées et nous ne nous autorisons plus à y accéder. Notre niveau d’énergie est tellement bas que nous sommes régulièrement en mode survie. Nous nous sentons fatigués, épuisés ou impuissants.

Et pourtant cela n’est pas une fatalité. Je suis passé par là. C’est une expérience difficile. Mais je connais le chemin et je peux juste vous dire qu’il est possible de s’en sortir. Je souhaite partager avec ceux que cela intéresse les solutions pour Vivre Libre, Heureux et Aligné.

A très vite pour la suite.

Que la lumière vous guide.

Sébastien