Spread the love

Il y a quelques années je travaillais dans un service financier d’une grande entreprise du CAC40. C’était un métier  qui m’a permis  de développer des capacités d’analyse. J’adorais analyser les chiffres, la performance du site de production dans lequel je travaillais. Je cherchais les causes d’écarts au budget. J’ai développé une certaine sagacité pour trouver le point qui était la cause. Parmi les centaines de chiffres que j’analysais je trouvais assez facilement les points clés. J’avais la réputation d’avoir une bonne compréhension des problématiques auxquelles nous étions confrontées.

Ce travail d’analyse je le voyais comme source d’amélioration. Une de mes passions est de faire toujours mieux. J’adore trouver de nouvelles techniques qui permettront de donner de meilleures résultats. Je suis toujours en train de chercher des pratiques plus efficaces. J’ai eu l’occasion d’améliorer des outils que j’utilisais ou d’en créer des nouveaux en fonction des besoins. J’aime partager les sujets qui me passionnent.

Cela me plaisait beaucoup et j’avais l’impression d’aider l’entreprise et les salariés. Sauf que la logique financière se faisait souvent à leur détriment. Une autre chose que j’aime faire est de partager mes connaissances et de les transmettre. J’ai souvent eu l’occasion de former mes collègues sur les pratiques financières.

A un moment donné pourtant j’ai commencé à avoir d’autres aspirations. Mes valeurs humanistes étaient devenues incompatibles avec celles d’un groupe international dont le premier objectif est de faire des profits quel qu’en soit les conséquences. De plus mon besoin de liberté, de créer, de partager de meilleures pratiques  m’ont donné envie de voir de nouveaux horizons.

J’ai donc décidé de prendre mon indépendance et de me lancer dans une activité de conseil. Cela me permettait de continuer le métier que j’aimais pratiquer et de faire bénéficier d’autres entreprises qui ont des tailles plus modestes de mon expérience. Comme cela je serai donc plus en adéquation avec mes valeurs.

Mais rien ne s’est passé comme j’avais prévu. Quelques temps après avoir quitté mon poste je me suis rendu compte à quel point j’étais épuisé et à quel point j’avais puisé dans mes réserves. Je crois que j’étais passé à 2 doigts d’un burn-out. Effectivement les derniers mois avaient été très intenses. Je participais à un projet informatique ne plus de mon travail habituel. Je travaillais donc plus de 50 heures par semaine. La semaine était très forte pour terminer dans les temps. Cela s’était passé de manière progressive et insidieuse.  Je n’avais rien vu venir. C’était après que je me suis rendu compte à quelle point cette période avait été difficile.

J’ai mis plusieurs mois à récupérer et à remonter mon niveau d’énergie. Et pendant cette période je me suis rendu compte que ce n’était pas me bon projet. Je me suis mis en quête de trouver ce qui m’animait vraiment. Pendant que j’étais encore salarié j’avais commencé à m’intéresser à des techniques de soins énergétiques que j’utilisais pour moi et mes proches. J’ai donc continué dans cette voie. En développant ces pratiques je suis devenu très sensibles au ressenti énergétique. Comme toujours j’aime approfondir ce qui me passionne. J’ai travaillé ce ressenti ur les personnes et les lieux. Mes formations au reiki, aux médecines énergétiques m’ont permis ressentir de manière fine les énergies environnantes. Je peux ressentir également les variations d’humeur et les émotions des personnes.

Après avoir fait un long voyage intérieur qui a duré plusieurs années j’ai enfin découvert qui j’étais ce que je voulais partager.

Aujourd’hui je me lance dans l’accompagnement et la formation des personnes qui sont en recherche de sens dans leur vie, les personnes qui ont un projet et qui se sentent bloquées ou qui n’ont pas encore trouvées ce qu’elles souhaitent apporter au monde.

Et vous quel est votre plus beau rêve ? Souhaitez-vous transformer votre vie ?

Vous pouvez mettre en commentaires ce qui vous anime ou ce qui vous bloque.

Que la lumière vous guide.

Sébastien